Obtenez 10% de réduction en vous inscrivant à notre newsletter !

iStock-1461352916_3840x1800_acf_cropped

SYNERGY6

POURQUOI CHOISIR LEDVARD POUR ACCOMPAGNER VOS SPORTIFS ?

La science au service des sportifs

Notre approche scientifique va métamorphoser la pratique sportive

Ledvard est une entreprise française fondée par des scientifiques passionnés de sport, qui se consacre à la création de solutions novatrices visant l’amélioration de la santé des sportifs et sportives.

Nous avons rassemblé une équipe d’experts du sport pour concevoir nos produits qui améliorent la santé physique et renforcent la confiance des sportifs.

Synergy6, une amélioration significative de la santé articulaire.

Synergy6 est un supplément articulaire, sous forme de boisson à reconstituer, qui participe à une amélioration significative de la santé articulaire. Les bénéfices de la cure pour tous les sportifs sont la réduction des désordres articulaires et tendineux, l’augmentation de la charge d’entraînement et la limitation des douleurs post-activités sportives.

Pour les personnes avec des pathologies articulaires, Synergy6 permet la réduction de la prise d’anti-inflammatoires, l’amélioration de la mobilité articulaire et la réduction des douleurs articulaires. Synergy6 peut notamment améliorer le confort articulaire des personnes avec les pathologies ci-dessous.

Les pathologies

Tendinopathies chroniques & fissuraires

Chondropathies et arthroses de tout grade

Séquelles de traumatismes articulaires (fractures, ruptures ligaments croisés, lésions méniscales,…)

Douleurs post-opératoire

Pathologies micro-traumatiques chroniques (sports endurance longue distance, pathologies professionnelles..)

COMPOSITION

Collagene peptan type i hydrolise 10g

Le collagène de type I est une protéine abondante dans les  tendons et les ligaments. Nous avons fait le choix d’intégrer un collagène hydrolysé, aussi appelés peptides de collagène, dont la meilleure assimilation a été démontrée dans de nombreuses études. Il a été prouvé scientifiquement que ces peptides permettent de limiter la dégradation du cartilage et d’inhiber l’inflammation synoviale 1.

Collagene colartix type ii hydrolise 3g

Le collagène de type II est une protéine qui se trouve le plus au niveau du cartilage et des disques intervertébraux. Nous avons fait le choix d’intégrer un collagène hydrolysé, aussi appelés peptides de collagène, dont la meilleure assimilation a été démontrée dans de nombreuses études. Il a été prouvé scientifiquement que ces peptides permettent de réduire la douleur articulaire et d’améliorer la mobilité 2.

Acide hyaluronique 2g

L’acide hyaluronique ( est une macromolécule présente dans nos cellules (matrice extra cellulaire) et plus précisément dans le liquide synovial présent dans nos articulations mais aussi dans les gaines qui contiennent nos tendons Le HA participe ainsi à la lubrification des articulations, notamment via ses propriétés viscoélastiques naturelles Aussi, il pénètre au niveau du cartilage et participe activement au maintien d’un cartilage sain Il possède également des propriétés anti inflammatoires et joue un rôle essentiel dans le maintien de l’homéostasie articulaire 3 4

Glucosamine sulfate 1g

Le sulfate de glucosamine est une substance que l’on retrouve dans les tissus conjonctifs, cartilagineux et dans le liquide synovial Il stimule les cellules du cartilage pour synthétiser naturellement du collagène et de l’acide hyaluronique 5

Chondroïtine sulfate 0,51g

Le sulfate de chondroïtine est un composant majeur du cartilage et des os, qui combiné au sulfate de glucosamine crée un effet synergique notable qui protège le cartilage et limite la production de radicaux libres 6

Harpagophytum 0,14g

L’ harpagophytum dont 5 d’ harpagosides est un extrait de plantes qui a des propriétés anti inflammatoires cliniquement prouvées par l’OMS sur les douleurs articulaires et les tendinopathies Il a aussi démontré son efficacité sur l’amélioration de la mobilité articulaire Les 5 d’harpagosides sont importants pour garantir un effet significatif  7 8

round-icon

ALLERGÈNES : crustacés, mollusques, poissons, et produits dérivés /

QUESTIONS FRÉQUEMMENT POSÉES

Y a-t-il un risque d’être positif aux contrôles anti-dopage ?

Non aucun ; les différents composants ne figurent pas sur la liste des produits dopants.

Pourquoi combiner plusieurs molécules dans le produit ?

Nos recherches académiques doublées des études cliniques existantes sur le marché nous ont permis d’affiner au mieux le choix de combinaisons des molécules pour notre formule. Cette combinaison permet un effet synergique sur les articulations.

Comment le dosage de chaque composant a été choisi ?

Les dosages ont été choisi pour donner le maximum de résultats sur les articulations du corps humain. A titre indicatif, une prise de collagène en dessous de 9 grammes ou de 1,5 g d’acide hyaluronique n’ont pas d’effets significatifs sur le long terme.

D’où vient le collagène ?

Le collagène est produit dans les articulations par les cellules appelées chondrocytes et est composé d’acides aminés tels que la glycine, la proline et l’hydroxyproline. Il existe au moins 28 types différents de collagène dans le corps humain, chacun ayant une structure et une fonction différente.

Quels sont les différents types de collagènes dans le corps ?

Il existe différents types de collagène dans le corps humain, chacun ayant une structure et une fonction spécifique. Voici les types de collagène les plus courants et leur rôle dans le corps :

  • Collagène de type I : c’est le type de collagène le plus abondant dans le corps humain. Il est présent dans les os, la peau, les tendons, les ligaments et les dents. Il est important pour la résistance et l’élasticité des tissus.
  • Collagène de type II : c’est le type de collagène le plus abondant dans le cartilage. Il est important pour la résistance et la souplesse du cartilage, qui recouvre les extrémités des os dans les articulations.
  • Collagène de type III : c’est le type de collagène présent dans la peau, les vaisseaux sanguins, les muscles et les organes internes. Il est important pour la structure et la fonction des tissus mous.
  • Collagène de type IV : c’est le type de collagène présent dans la membrane basale, qui est une fine couche de tissu qui sépare les cellules épithéliales des tissus conjonctifs.
  • Collagène de type V : c’est le type de collagène présent dans les tissus conjonctifs, notamment les muscles, les tendons et les ligaments. Le collagene de type V n’est pas présent dans Synergy6 car il n’existe pas en matière première

A quoi sert le collagène ?

  • Le collagène a des propriétés bénéfiques pour la santé des articulations et des os. Le collagène est la principale source de force et de résistance mécanique du cartilage. Il forme une matrice de fibres insolubles qui fournissent une structure de soutien au tissu cartilagineux. Pour le tendon, les fibres de collagène sont organisées en faisceaux parallèles qui confèrent aux tendons leur résistance mécanique et leur capacité à supporter des contraintes mécaniques élevées.
  • Il est important pour la santé des articulations. Il est un composant clé du cartilage et des tendons. Le cartilage recouvre les extrémités des os dans les articulations, il agit comme un amortisseur pour les articulations et aide à protéger les os de l’usure. Le tendon est la jonction entre l’os et le muscle, il permet la mobilité articulaire par le transfert de la force du muscle à l’os. Au fil du temps, la production de collagène dans le corps diminue naturellement, ce qui peut entraîner une dégradation du cartilage et une perte d’élasticité et de fermeté associer à des douleurs articulaires. Avec l’âge, les modifications intrinsèques du tendon telles que la diminution de la synthèse de collagène ou de son contenu en eau et en protéoglycanes, vont altérer les capacités d’adaptation et de réparation des tendons.

Qu’est ce que c’est les peptides de collagène ?

Le collagène natif est la forme de collagène que l’on trouve naturellement dans le corps. Il se compose d’une structure particulière en triple hélice, qui est difficile à assimiler par le corps. C’est pour cela que le collagène hydrolysé, également appelé peptides de collagène, est de plus en plus utilisé dans la supplémentation. Il est obtenu en faisant passer le collagène natif par un processus de fragmentation appelé hydrolyse. Cela coupe les longues chaînes de molécules de collagène en de plus petites molécules appelées peptides, qui sont plus faciles à digérer et à absorber par le corps. Il a été prouvé scientifiquement que ces peptides permettent de réduire la douleur articulaire et ont un effet anti-inflammatoire et protecteur sur les chondrocytes et le cartilage. 1,3

Le collagène de Ledvard est-il de bonne qualité ?

  • Notre collagène, que ce soit le Peptan® ou le Colartix® provient d’un seul et même fournisseur français largement reconnu et qui assure une traçabilité complète. Par ailleurs, les deux types de collagène ont démontré leur efficacité dans de nombreuses études scientifiques menées par le fournisseur.
  • Les peptides de collagène sont hydrolysés pour une meilleure absorption par l’organisme.

Quelle est l’origine du collagène ?

Les deux principaux types de collagène utilisés dans les suppléments alimentaires sont le collagène marin et le collagène bovin.

  • Le collagène marin est extrait de la peau, des écailles et des arêtes de poissons tels que le saumon, la morue et la truite. Il est riche en collagène de type I.
  • Le collagène bovin est extrait de la peau, des os et des tendons de bovins. Il est riche en collagène de type I, de type II et de type III.

Le collagène marin est-il meilleur que le bovin ?

Il n’y a pas d’étude scientifique solide qui démontre la supériorité d’un type de collagène sur l’autre. La raison est simple, la molécule est strictement similaire.

Comment le Collagène est-il prélevé sur les animaux ?

Le collagène marin, de type I, est issu de la peau de poissons. Le collagène de type II est quant à lui issu de cartilages bovins. Dans les deux cas, ces animaux sont destinés à la consommation.

Quel type de collagène dans Synergy6?

Peptan® est un collagène marin de type I & le Colartix® un collagène bovin de type II.

Quelles sont les sources du collagène ?

Il est important de noter que :

  • La qualité et l’efficacité des peptides de collagène peuvent varier en fonction de la source, du processus d’extraction et de la pureté du produit.
  • Les avantages et les inconvénients de chaque type de collagène peuvent varier en fonction de la qualité, de la source et de la méthode d’extraction.
  • Par conséquent, il est important de choisir des suppléments de collagène de haute qualité et d’origine fiable pour en tirer le meilleur parti.
  • Ces choix ont influencé la formulation de Synergy6.  Notre approche scientifique nous a permis de combiner un choix de molécule spécifique avec un dosage précis et optimisé pour garantir un effet maximal sur les articulations.

Qu’est ce que l’acide hyaluronique ?

  • L’acide hyaluronique est un polysaccharide (un sucre complexe) naturellement présent dans le corps humain (présent dans toutes nos cellules), notamment dans les articulations, les yeux et la peau. Il a une structure en forme de chaîne et peut retenir de grandes quantités d’eau, ce qui lui permet de jouer un rôle important dans la lubrification des articulations (liquide synovial et gaines des tendons), dans l’hydratation et l’élasticité de la peau, et la régulation de la pression intraoculaire de l’œil.
  • Le saviez-vous ? l’acide hyaluronique peut retenir jusqu’à 1000 fois son propre poids en eau, ce qui en fait un excellent hydratant pour la peau.

Où trouve-t-on l’acide hyaluronique dans l’articulation ?

L’acide hyaluronique (HA) est un composant naturel du liquide synovial qui lubrifie les articulations. L’acide hyaluronique est également présent dans le cartilage articulaire et est synthétisé par les chondrocytes, les cellules qui produisent et maintiennent la matrice du cartilage. L’acide hyaluronique joue également un rôle dans la fonction des tendons. Les tendons sont entourés d’une gaine synoviale, qui produit également de l’acide hyaluronique. Cette substance aide à lubrifier les tendons et à réduire la friction entre les tendons et les structures environnantes, comme les os et les muscles. Aussi, il pénètre au niveau du cartilage et participe activement au maintien d’un cartilage sain. Il possède également des propriétés anti-inflammatoires et joue un rôle essentiel dans le maintien de l’homéostasie articulaire.1,3

Pourquoi est-il important de se supplémenter en acide hyaluronique ?

La supplémentation en acide hyaluronique peut être bénéfique pour les athlètes et les personnes actives, en particulier pour aider à maintenir la santé des articulations et des tissus conjonctifs. En voici quelques avantages potentiels :

  • Réduction de la douleur articulaire
  • L’acide hyaluronique peut aider à améliorer la mobilité et la flexibilité des articulations, ce qui peut être particulièrement utile pour les athlètes qui exercent une pression importante sur leurs articulations.
  • L’acide hyaluronique est un composant important des tissus conjonctifs tels que les tendons, les ligaments et les cartilages. La supplémentation en acide hyaluronique peut aider à renforcer ces tissus et à prévenir les blessures.
  • Réduction des dommages oxydatifs : grâce aux propriétés antioxydantes de l’HA une réduction des dommages causés par les radicaux libres pendant l’exercice peut être espérée.

Qu’est ce que l’harpagophytum ?

L’harpagophytum, également connu sous le nom de griffe du diable, est une plante originaire d’Afrique du Sud. Les tribus autochtones de cette région ont traditionnellement utilisé les racines de cette plante pour traiter des maux comme les douleurs articulaires, les maux de tête, les douleurs menstruelles et les troubles gastro-intestinaux. Au fil du temps, cette plante est devenue populaire dans la médecine naturelle en Europe et en Amérique du Nord. Au 20eme siècle, des études ont commencé à examiner ses effets potentiels sur la santé, en particulier sur les douleurs articulaires et l’inflammation.

Quelles sont les vertus de l’harpagophytum ?

Cette plante est principalement utilisée pour traiter les douleurs articulaires, en particulier l’arthrose et la polyarthrite rhumatoïde. Les composés actifs de la plante, notamment les harpagosides, ont des propriétés anti-inflammatoires et analgésiques reconnues par l’OMS et qui peuvent aider à réduire la douleur et l’inflammation dans les articulations.
Voici quelques bienfaits potentiels de l’harpagophytum* :

  • Soulage la douleur articulaire
  • Réduit l’inflammation
  • Améliore la mobilité en réduisant la douleur et l’inflammation
  • Soulage les maux de dos causés par une inflammation des muscles et des articulations
  • Aide à la digestion car il peut aider à stimuler la production de sucs gastriques

Qu’est ce que la glucosamine ?

La glucosamine est une substance naturelle présente dans le corps humain. Elle fait partie des composants nécessaires à la formation et à la réparation du cartilage, qui recouvre les extrémités des os au niveau des articulations. La glucosamine est généralement extraite de la carapace de crustacés tels que les crevettes, les crabes et les homards, bien qu’il existe également des versions synthétiques. Elle est souvent associée à la chondroïtine, une autre substance présente dans le cartilage.

Quelles sont les vertus de la glucosamine ?

Le sulfate de glucosamine stimule les cellules du cartilage pour synthétiser naturellement du collagène et de l’acide hyaluronique.

Qu’est ce que la chondroïtine ?

La chondroïtine est une substance naturelle présente dans le cartilage, le tissu conjonctif qui recouvre les extrémités des os au niveau des articulations. Elle fait partie des protéoglycanes, des molécules qui confèrent au cartilage sa résistance et son élasticité. La chondroïtine est une substance naturellement présente dans les tissus animaux, principalement dans le cartilage des animaux marins tels que les requins, les raies et les poissons. L’extraction de la chondroïtine est généralement réalisée à partir de ces sources animales.

Quelles sont ses vertus de la chondroïtine ?

On pense que la chondroïtine peut agir en réduisant l’inflammation dans les articulations, en favorisant la production de nouveaux composants du cartilage et en inhibant les enzymes qui dégradent le cartilage. Elle peut également aider à améliorer la lubrification des articulations.

La chondroïtine est souvent associée à la glucosamine dans les compléments alimentaires destinés au traitement de l’arthrose. Ces deux substances sont considérées comme des « chondroprotecteurs », c’est-à-dire qu’elles sont supposées aider à préserver et à réparer le cartilage endommagé

Quand faut-il consommer Synergy6 dans la journée ?

  • Nous vous conseillons de le consommer à heure fixe le matin et de l’assimiler sur une période d’une heure maximum. Pas besoin d’une prise à jeun
  • Les jours durant lesquels vous pratiquez votre sport, nous vous recommandons de le consommer 2 à 3 heures avant votre séance pour assurer une biodisponibilité optimale, c’est-à-dire que c’est le moment où on retrouve le pic de concentration maximum dans le sang. Et le fait de faire du sport sur ce créneau permet un apport maximal au niveau des articulations. Cela ne remet pas en cause l’efficacité si on ne le prend pas à ce moment là.

VOUS SOUHAITEZDEVENIR PRESCRIPTEUR LEDVARD ?

*Une étude publiée dans le Journal of Alternative and Complementary Medicine en 2008 a examiné l’effet de l’harpagophytum sur la douleur et la fonction physique chez des patients atteints d’arthrose du genou. Les résultats ont montré que la prise d’un extrait d’harpagophytum pendant huit semaines avait des effets bénéfiques sur la douleur et la fonction physique par rapport à un placebo. Une autre étude publiée dans la revue Phytomedicine en 2002 a examiné l’effet de l’harpagophytum sur les douleurs lombaires. Les participants ont pris un extrait d’harpagophytum pendant quatre semaines, et les résultats ont montré une réduction significative de la douleur par rapport à un placebo. Une étude publiée dans le journal Planta Medica en 1995 a examiné l’effet de l’harpagophytum sur l’inflammation chez des rats. Les résultats ont montré que l’harpagophytum avait des effets anti-inflammatoires significatifs. Une étude publiée dans la revue Phytotherapy Research en 2013 a examiné l’effet de l’harpagophytum sur la douleur et la fonction physique chez des patients atteints de fibromyalgie. Les participants ont pris un extrait d’harpagophytum pendant 12 semaines, et les résultats ont montré une amélioration significative de la douleur et de la fonction physique par rapport à un placebo.

  1. Jiang, J.-X. et al. Collagenpeptides improve knee osteoarthritis in elderly women: A 6-month randomized, double-blind, placebo-controlled study. Agro Food Industry Hi-Tech 25.19–23 (2014).
  2. Dar,Q.-A. et al. Daily oral consumption of hydrolyzed type 1 collagen ischondroprotective and anti-inflammatory in murine posttraumatic osteoarthritis.PLoS One 12, e0174705 (2017).
  3. Lin,W., Liu, Z., Kampf, N. & Klein, J. The Role of Hyaluronic Acid in CartilageBoundary Lubrication. Cells 9, 1606 (2020).
  4. Oe, M. etal. Oral hyaluronan relieves knee pain: A review. Nutrition Journal 15,(2016).
  5. Igarashi,M., Sakamoto, K. & Nagaoka, I. Effect of glucosamine on expression of typeII collagen, matrix metalloproteinase and sirtuin genes in a human chondrocytecell line. International Journal of Molecular Medicine 39, 472–478 (2017).
  6. Uebelhart, D. et al. Intermittent treatment of knee osteoarthritis withoral chondroitin sulfate: a one-year, randomized, double-blind, multicenterstudy versus placebo1. Osteoarthritisand Cartilage12, 269–276 (2004).
  7. LuigiMenghini1. Devil’s claw (Harpagophytum procumbens) and chronic inflammatorydiseases: A concise overview on preclinical and clinical data.
  8. Brendler,T., Gruenwald, J., Ulbricht, C. & Basch, E. Devil’s Claw (Harpagophytumprocumbens DC): an evidence-based systematic review by the Natural StandardResearch Collaboration. Journalof herbal pharmacotherapy6, 89–126 (2006).